Friday, March 6, 2009

Monsieur Modibus...

Bon en fait ,j'ai juste croisé "Modibus"...Euh..."Moebius"...
Le strip ci-dessous est un brin mytho pour les besoin du gag...
Il jouait au billard coiffé de son p'tit chapeau de campagne , avec un t-shirt jaune.
Ca devait être le seul type de 70 piges dans le pub.

J'ai su qu'il avait participé à la présélection des albums pour le concours "Libé" et je voulais le remercier d'avoir contribué à retenir "Billy Brouillard"...
Il était en train de s'émerveiller sur un album de BD qu'il avait posé sur le billard et dont il feuilletait les pages avec une passion, un enthousiasme et une curiosité que l'on retrouve chez certains jeunes débutants pleins de fougue, d'énergie et de projets...


©Guillaume Bianco
À un type qui passait par là pour le féliciter, il lui répondit:
-"Mais on s'en fout de moi , regarde ça , c'est ça l'avenir!"
Puis il replongea dans son observation en collant son nez sur les images de ce livre dont j'ai hélas , oublié le nom...
Voilà on a un peu discuté , mais là , je ne sais plus vraiment de quoi.
Concernant mon état de fatigue et d'ébriété , rien n'a été grossi pour les besoins du gag...
Jean Giraud m'a donné un bol d'air frais , c'est un bonhomme sympa , simple , accessible et curieux.
Probablement le secret de sa jeunesse et de son immense talent.
Ce petit post est un hommage , vous l'aurez compris...

10 comments:

Vincent said...

Êtes vous sur que ce n'était pas plutôt Jean Giraud ?
*out*

yohan. said...

aha trop!

et super content de te voir dans la galerie des illustres de spirou

Ben BASSO said...

Hahaha ! Je connais ça. Avec une nuit blanche dans les pattes, 4 grammes d'alcool dans le sang et une fois devant l'auteur, Billy Brouillard dans les mains, être à moitié défoncé et ne dire qu'un ou deux mots.

Bon, on en a déjà parlé, je radote pas mal, mais bon le strip là, c'est exactement ça.

Anonymous said...

Ah! Ah!
Arnaud

Archie said...

Ah ben oui. C'est con. ^^

Richerand Lionel said...

Pour te consoler, Tu sais tenir le crachoir à Jean Mordibus!

Et y a pas à dire tu sais répondre aux compliments sur ton travail.

Dans tous les cas, ils sont très bien et drôle tes compte rendus de festival, ça donne envie d'aller à Angoulême !

Lilidoll said...

*pleure de rire*

ausonia said...

!

marcocorona said...

pensavo di essere il re delle figure demmerda e invece mi scopro dilettante. bravo Guillame, di rutti e scuregge ha bisogno il mondo. con stima, marcuzzo.

geraldraws said...

C'est qui Moebius ?